Comprendre ce qu’est un SaaS : le guide parfait

SaaS brussels

De nos jours, tout le monde parle de « SaaS ». En effet, le logiciel en tant que service (software as a service) est un moyen très pratique d’accéder à un logiciel de n’importe où avec une simple connexion internet ! Plus besoin d’installation ou de maintenance sur site.

Cela change la donne ! C’est pourquoi les entreprises créent de plus en plus de SaaS. Ils ont un autre avantage : une meilleure monétisation grâce à l’abonnement.

Dans cet article de blog, nous expliquerons ce qu’est le SaaS. Nous explorerons des exemples de SaaS, ses avantages et ses inconvénients.

Embarquez dans le monde merveilleux du SaaS !

Qu’est-ce qu’un SaaS ?

Si nous devions expliquer simplement ce qu’est un SaaS (« Software-as-a-Service »),  nous dirions que c’est comme une bibliothèque virtuelle sur Internet. Au lieu de devoir acheter et installer différents programmes sur votre ordinateur, vous pouvez simplement accéder à ces programmes en ligne. C’est comme si vous empruntiez des jeux vidéo au lieu de les acheter.

Vous avez un abonnement et jouez directement sur votre ordinateur ou votre tablette. Vous pouvez potentiellement louer autant de jeux que vous le souhaitez. En plus, il est possible d’arrêter l’abonnement pour ceux qui ne vous intéressent plus.

Le SaaS est donc un type de service en ligne qui vous permet d’utiliser des programmes ou des applications directement sur l’internet. Tout celas sans avoir à les installer sur votre appareil.

Le SaaS est un modèle de fourniture de logiciels dans lequel un fournisseur tiers (votre entreprise, par exemple) héberge des applications logicielles. Il les met ensuite à la disposition de ses clients sur l’internet.

Il est souvent utilisé pour les applications professionnelles, telles que les logiciels de gestion de la relation client (CRM), de ressources humaines (RH) et de comptabilité.

Modèle de tarification d’un logiciel en tant que service

Le modèle de tarification du SaaS est généralement basé sur un abonnement que les utilisateurs paient mensuellement ou annuellement. Le tarif dépend du fournisseur de services. Ce tarif d’abonnement est généralement basé sur l’utilisation. Il peut inclure le nombre d’utilisateurs, le stockage des données ou le nombre de transactions.

Certains fournisseurs de SaaS proposent un modèle de tarification échelonnée. Les utilisateurs peuvent alors choisir parmi différents plans de tarification. Ils offrent des niveaux variables de fonctionnalités et de services. Cela permet aux utilisateurs de choisir le plan qui correspond le mieux à leurs besoins et à leur budget.

Les fournisseurs de SaaS peuvent également proposer une période d’essai gratuite. Les utilisateurs peuvent alors tester le logiciel avant de s’engager dans un abonnement. Certains fournisseurs peuvent proposer des plans tarifaires personnalisés pour les grandes entreprises ou les clients ayant des besoins spécifiques.

En conclusion, le SaaS est une méthode de livraison de logiciels qui permet aux utilisateurs d’accéder à des applications logicielles via l’internet. Ce qui évite aux entreprises de devoir gérer l’infrastructure matérielle et logicielle en interne.

L’utilisation du SaaS offre plusieurs avantages par rapport aux logiciels traditionnels, tels que la rentabilité, l’évolutivité et la sécurité accrue des logiciels.

Exemples de SaaS

Il existe de nombreux exemples d’applications SaaS (Software as a Service) :

  • HubSpot : une plateforme de marketing, de vente et de service qui aide les entreprises à attirer, engager et satisfaire leurs clients.
  • Google Workspace : une suite d’outils de productivité comprenant le courrier électronique, le calendrier, l’édition de documents et le stockage de fichiers. Le plus grand concurrent de la version classique (à télécharger sur votre ordinateur) de Microsoft Office.
  • FaciliTag : une plateforme qui permet de signaler un incident sur n’importe quel type d’appareil (machine à café, toilettes…) en scannant un code QR.

facilitag SaaS

Plus d’informations

  • Salesforce : outil de gestion de la relation client (CRM) utilisé par les entreprises pour gérer les interactions avec les clients et les processus de vente.
  • Dropbox : service d’hébergement de fichiers basé sur le cloud. Il permet aux utilisateurs de stocker et de partager des fichiers et des dossiers en ligne.
  • QuickBooks Online : logiciel de comptabilité utilisé par les PME pour gérer les transactions financières, la facturation et les paiements. Il s’agit simplement de la version en ligne de QuickBooks, sans rien transporter.

Avantages du SaaS

  • Rentabilité : Le SaaS évite aux entreprises de devoir gérer et entretenir leur infrastructure logicielle. Cela peut s’avérer coûteux et s’accompagner de l’impossibilité d’identifier les coûts à payer à l’avance.

Au lieu de ça, les utilisateurs paient un abonnement basé sur l’utilisation, ce qui en fait une option plus abordable que les modèles logiciels traditionnels. Avec SaaS, les coûts sont fixes. Il n’y a pas de surprises.

  • Évolutivité : Le SaaS permet aux utilisateurs d’augmenter ou de réduire facilement leur utilisation en fonction de leurs besoins. Cela en fait un choix populaire pour les applications d’entreprise qui connaissent des fluctuations de la demande ou de la croissance. Vous voulez ajouter 10 nouveaux utilisateurs ? Vous pouvez le faire en une seconde !
  • Amélioration de la sécurité des logiciels : Les fournisseurs de SaaS gèrent les mises à jour logicielles et les accords de niveau de service (SLA). Les failles de sécurité sont beaucoup moins importantes avec SaaS.
  • Accessibilité : Le SaaS permet aux utilisateurs d’accéder aux applications logicielles depuis n’importe quel endroit grâce à une simple connexion internet. C’est plutôt pratique pour le travail à distance ou les appareils mobiles.

Inconvénients du SaaS

Si le SaaS présente de nombreux avantages, il comporte également quelques inconvénients potentiels que les entreprises doivent prendre en compte :

  • Dépendance à l’égard du fournisseur : Avec le SaaS, les entreprises dépendent du fournisseur pour gérer les performances et la maintenance du logiciel. Cette situation peut créer une dépendance à l’égard du fournisseur. Si le fournisseur connaît des temps d’arrêt ou d’autres problèmes, cela peut engendrer des soucis d’accès à ses applications logicielles.
  • Personnalisation limitée : Les applications SaaS peuvent avoir des options de personnalisation limitées par rapport aux installations logicielles sur site. Cela peut représenter un défi pour les entreprises qui ont besoin de fonctionnalités logicielles ou de personnalisations spécifiques. Plus vous êtes petit, moins vous avez de chances de voir vos demandes développées par l’équipe SaaS.
  • Problèmes de sécurité des données : Bien que les fournisseurs de SaaS s’occupent de la sécurité des logiciels, les entreprises peuvent toujours avoir des inquiétudes quant à la sécurité et à la confidentialité des données. Il est important d’évaluer soigneusement les mesures de sécurité des fournisseurs potentiels de SaaS.
  • Frais d’abonnement : Si le logiciel-service est souvent plus rentable que les modèles logiciels traditionnels, les frais d’abonnement peuvent s’accumuler au fil du temps. Les entreprises devraient évaluer soigneusement la structure tarifaire des fournisseurs potentiels de SaaS pour s’assurer qu’elles obtiennent le meilleur rapport qualité-prix…  .Et ainsi développer leur propre SaaS si nécessaire.
  • Dépendance à l’égard de la connexion internet : Les applications SaaS nécessitent une connexion internet pour accéder au logiciel. Si une entreprise connaît des pannes d’Internet ou des problèmes de connectivité, cela peut avoir un impact sur sa capacité à accéder à ses applications logicielles.

Bonus : SaaS vs PaaS vs IaaS 

Le Software as a Service est l’un des trois types de services cloud

Les deux autres sont : PaaS et IaaS. Ci-dessous, une explication rapide pour illustrer la différence :

  • PaaS (Plateform as a Service) est un fournisseur de services cloud qui propose aux utilisateurs une plateforme pour développer, déployer et gérer des applications sur l’internet. Les utilisateurs peuvent développer leurs propres applications à l’aide d’outils et de langages de programmation pris en charge par le fournisseur de PaaS. Ils peuvent déployer et gérer ces applications sur la plateforme cloud fournie par le fournisseur PaaS. Les utilisateurs peuvent ainsi se concentrer sur le développement d’applications sans avoir à gérer l’infrastructure sous-jacente.
  • IaaS (Infrastructure as a Service) est un service cloud qui offre aux utilisateurs des ressources informatiques virtualisées sur l’internet. Notamment des serveurs, du stockage et une infrastructure de réseau. Les utilisateurs peuvent déployer et gérer leurs propres applications et systèmes d’exploitation sur l’infrastructure cloud fournie par le fournisseur IaaS. Cela leur permet de faire évoluer leurs ressources informatiques en fonction de leurs besoins, sans infrastructure sur site.

SaaS PaaS IaaS brussels

Vous souhaitez obtenir des informations complémentaires ?
Voici  d’autres articles de blog :

Les 7 choses à savoir avant de lancer votre SaaS

5 idées de SaaS à lancer en 2023 pour faire des revenus passifs


Contactez-nous pour des conseils

Laisser un commentaire